Header icons

Recherche avancé

Intempéries : Le Nozon tient bon !

Intempéries : Le Nozon tient bon !

 

C’est un joli baptême du feu (ou plutôt d’eau !) qu’a subi le Nozon ces derniers jours. Avec les pluies diluviennes qui sont tombées sur la région, on aurait pu craindre de voir apparaître de très nombreuses zones inondées aux abords de la rivière. Il n’en est rien… ou presque.

On le sait, le Nozon a toujours eu tendance à sortir de son lit quand les conditions météorologiques se dégradaient, donnant lieu à de fréquents débordements qui se produisent environ tous les deux ans, en particulier entre le kilomètre 0 du cours d’eau (embouchure dans le Talent) et le kilomètre 2,7 situé sur le territoire communal urbigène. Lors des dernières crues, en 2001 et 2002 et, plus récemment, en 2018, les dégâts importants ont mis en lumière la vulnérabilité des zones riveraines.

Avec le projet d’aménagement du Nozon qui a débuté au printemps 2020, ces zones sont pratiquement toutes en passe d’être sécurisées.

Aujourd’hui, et même si les accès sur le terrain sont particulièrement délicats à cause des conditions météorologiques, les travaux d’aménagement du Nozon se poursuivent. Sur la rive gauche (côté Orbe), ils sont quasi achevés : la plantation de plus de 50 haies totalisant 4'000 plants de buissons et arbustes d'essences indigènes (bourdaine, viorne obier, aubépine épineuse, troène vulgaire, cornouiller sanguin, noisetier, fusain d'Europe, saule pourpre et sureau noir) a été réalisée. L’ensemencement des berges aura lieu, lui, au printemps.

Côté droit de la rivière, les travaux (rehaussement des digues et aménagement du lit du cours d’eau) se poursuivent. La réfection des ponts de la Compostière et de Closelets est terminée, à l’exception de la couche de revêtement final. Ces ponts sont désormais ouverts à la circulation.

Pour rappel
L’aménagement du Nozon sur 2,7 km fait partie des mesures prioritaires définies dans le projet de « Gestion intégrée de la plaine de l’Orbe » (GESORBE) approuvé par le Conseil d’Etat vaudois en 2007 et qui englobe 17 communes de la plaine de l’Orbe, pour une surface totale d’environ 50 km² située entre Bavois au sud et Yverdon-les-Bains au nord. Pilotés par l’entreprise de correction fluviale (ECF) du Nozon, ces travaux, dont le coût total se monte à 4,4 millions de francs, sont financés en grande partie par des fonds fédéraux (35 %) et cantonaux (60 %) dans le cadre du programme de protection contre les crues et de renaturation. Les 5 % restants sont financés par les communes d’Orbe et de Chavornay.

 

Découvrez la vidéo des aménagements

 

Contact : Services techniques
M. Serge Berthoud, municipal, 079 352 11 69, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mme Annick Gilliéron, cheffe de service, 078 723 40 74, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

LA MUNICIPALITE

 

Noz4

 Noz5

Noz6

Noz7

 

Parution: 5 février 2021