Header icons

Recherche avancé

COMMUNIQUÉ : DEPUIS LUNDI, C’EST LE RETOUR À LA QUASI NORMALITÉ

COMMUNIQUÉ : DEPUIS LUNDI, C’EST LE RETOUR À LA QUASI NORMALITÉ

Depuis hier lundi, ont été levées la plupart des mesures de lutte contre le coronavirus en Suisse. Vendredi dernier, le gouvernement avait annoncé ce retour à la « quasi-normalité ». Parmi les annonces phares, la levée du couvre-feu, qui était fixé à minuit, dans les restaurants et les discothèques, l’autorisation des manifestations jusqu’à 1000 personnes (seules les grandes manifestations restent interdites jusqu’à fin août), à condition de pouvoir garantir en tout temps le traçage des contacts.

Les règles d’hygiène et de distance continuent à s'appliquer mais la distance de sécurité est réduite de 2 m à 1,5 m. La recommandation de travailler à domicile est levée, de même que les consignes de protection des personnes vulnérables.

Le Conseil fédéral a pris une nouvelle disposition relative au port du masque : il reste fortement recommandé dans les transports publics – tous les voyageurs sont invités à en avoir un en permanence sur eux – et devient obligatoire dans les manifestations politiques et civiles.

La situation extraordinaire, selon laquelle le Conseil fédéral peut ordonner des mesures sur tout le territoire sans consulter les cantons, a pris fin déjà vendredi. La situation est de nouveau considérée comme particulière. Les cantons vont retrouver une partie de leur autonomie. Ce sont notamment eux qui auront en priorité la compétence d’agir en cas de nouvelle augmentation des cas de Covid-19, a encore indiqué le Conseil fédéral. Enfin, lors de contacts étroits, un traçage des individus doit toujours pouvoir être assuré. Cela signifie que les exploitants ou organisateurs doivent tenir des listes des personnes présentes. La nouvelle application de suivi des malades de la Covid-19 et de leurs contacts est actuellement en phase de test, elle devrait entrer en vigueur d'ici la fin juin après l'approbation du parlement.

Ces relativement bonnes nouvelles de retour à une certaine normalité en Suisse ne doivent pas faire oublier « qu’au niveau mondial, la pandémie ne recule pas mais continue de s'accélérer », a prévenu ce lundi, M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

LA MUNICIPALITE

pdfAssouplissement des mesures et prochaines étapes possibles

 

FR 200622 Lockerungen korr

 

Parution : 23 juin 2020