Dans le contexte d’une ville en pleine expansion, la Municipalité 1350 sentiments 2d’Orbe a intégré la cohésion sociale au centre de son programme de législature 2016-2021. Grâce à cette orientation, un projet novateur de dialogue ouvert avec la population a pu se réaliser : Orbe’1350 sentiments vers une cohésion sociale.

Ce projet original déployé sous la forme d’un processus de concertation de la population, a permis de créer un pont d’échanges et de communication entre les citoyens et les autorités communales. En 2017, un échantillon d’habitants et acteurs d’Orbe (160 personnes) s'est exprimé librement, avec pour seules indications de parler de sa ville et de s’exprimer sur la base de quatre sentiments : j’aime, je n’aime pas, j’aimerais et je ferai. Tous les propos recueillis ont été consignés et analysés. Les résultats ont permis de mettre en avant des satisfactions comme des préoccupations qui ont été transmises aux autorités communales afin de monter les premières pièces d’une politique de cohésion sociale.

Découvrez le pdfrapport du projet, ainsi que les interviews filmés.

 

En 2018, le projet « Orbe’1350 sentiments » a pris le chemin de l’école en ouvrant un dialogue entre les élèves des établissements scolaires 1350 sentiments 1d’Orbe et la Municipalité de la ville. Plus de 600 élèves, âgés de 10 à 15 ans, ont exprimé leurs sentiments concernant la ville. Chaque classe a déterminé ses quatre sentiments prioritaires sur la base du fil conducteur : « j’aime… », « je n’aime pas... »,
« j’aimerais... » et « je ferai... ». Ce processus a fait émerger 140 opinions. Recensées et analysées, elles ont permis de faire ressortir des mots-clés et des thèmes prioritaires pour les jeunes. Réalisé en étroite collaboration avec les directions des établissements scolaires et les enseignants, ce projet d’envergure a été une opportunité unique de dialogue ouverte avec la jeunesse, les citoyens de demain.

 

Découvrez le pdfcommuniqué de presse, le pdfrapport du projet, la vidéo de lancement du film, le film « 1350 sentiments » (à venir) et la matinale de la Radio Nord Vaudois.